Lauréat du concours

La Réunion

VALOBIO

Environnement

Slogan

Une innovation née à la Réunion dont la réussite devrait conduire à la mise en place de produits sains, mais aussi d'éliminer et valoriser les "déchets" de poisson, et surtout de contribuer à la création d'une filière !

VALOBIO « La valorisation biologique des coproduits de poissons à la Réunion »Le ConceptVALOBIO propose aujourd’hui une solution aux traitements des poissons rejetés en mer et aussi à ceux transformés par terre. Ce procédé consiste en la transformation naturelle de ces coproduits en engrais liquides bio par la méthode de l’ensilage enzymatique en milieu acide.         Ainsi transformé, cet engrais liquide naturel nourrit le sol des nutriments nécessaires aux micro-organismes qui s’y trouvent et permet de préserver la structure du sol. En effet, les bactéries sont comme des capteurs d’azote dans le sol, et l’ensilage versé contribue ainsi à leur reproduction. L’activité des bactéries et les enzymes qu’elles secrètent enrichissent le sol et nourrissent la plante. On sait également que la présence de micro-organismes dans le sol réduit le besoin en eau, ce qui donne une meilleure résistance aux conditions de sècheresse. Enfin, l’huile de poisson conservée dans l’ensilage, en plus d’être une source de nutriments, contribue, de par sa texture, à garder les nutriments plus longtemps dans le sol, améliorant ici encore le rendement des composants de l’engrais.De part sa nature « collante », l’engrais Valobio a un effet répulsif naturel contre les insectes ce qui permet une utilisation moins importantes d’insecticides chimiques.La production d’ensilage de poisson par VALOBIO permet l’élaboration d’un engrais qui s’inscrit donc dans une perspective d’agriculture durable !L’environnement est préservé, et plutôt que de viser le rendement optimal à court terme d’une récolte saisonnière, le producteur conditionne et protège son outil de travail principal qu’est la terre, et pérennise son activité.  Le Process Une fois les coproduits de poissons acheminés à l’usine, ils sont stockés en froid positif ou négatif en fonction des volumes et de la période (campagne de pêche, activité normale).L’ensilage commence par le broyage des coproduits de poissons. Il est alors nécessaire d’utiliser un gros broyeur pour traiter têtes et carcasses. Une fois broyés, on y mélange de l’acide organique afin de faciliter le traitement de liquéfaction. Le processus naturel d’ensilage se met alors en route, aidé en cela par l’ajout d’un enzyme qui assure alors une qualité équivalente et optimum à toutes les productions ! La vitesse de liquéfaction dépend du type de poisson, des parties utilisées, de la fraicheur des matières brutes, et de la température du mélange.Plus le mélange est chaud, plus l’ensilage est rapide : Un à trois jours maximum. La température ambiante à la Réunion étant idéale !Le mélange liquide ainsi obtenu est devenu un engrais stabilisé qui peut être facilement conservé sous vide d’air dans son conditionnement plastique pendant plus de deux ans !  L’ensilage de VALOBIOC’est la valorisation d’une ressource problématiques jusque là inexploitée et gaspillée, mais aussi la réduction d’un des facteurs de risque dans la crise requin. La valorisation aujourd’hui de 1400t de coproduits de poissons contribue aussi à une utilisation pérenne des ressources halieutiques qui se raréfient.Le milieu est ainsi préservé des rejets qui peuvent être une source potentielle de pollution organique.Il est encore compliqué de dimensionner exactement le gisement disponible(3000-8000t), c’est l’image et la qualité du produit de Valobio qui devrait fédérer les matières non captées encore.Le coût de l’engrais produit (550€ /t) est parmi les moins chers du marché (500€ pour l’urée), le monde agricole est gagnant tant sur le coût que sur la qualité (il est naturellement bio, vendu normalement 3000-3500€/t) de ce nouvel engrais, mais aussi sur la diminution des ses besoins d’importation dans le secteur (25000t). Pour contribuer à la mise en marche de cette économie circulaire, VALOBIO se propose d’acheter les coproduits de poissons à 50€/t, et ce afin d’amorcer le cycle pour cette filière.VALOBIO permet donc par ce processus simple de toucher une multitude de secteurs de manière positive, écologique et durable, des valeurs nécessaires dans notre monde et pour notre île aujourd’hui. 

Lauréat du concours